Retour au sommaire

Premier plan, première échange sur la facon de négocier : John compare Aeryn à John Wayne à cause de la violence de celle-ci et cite dans la foulée plusieurs de ses films. Ensuite il fera l'apologie de la non violence à travers Kung Fu, série tv des années 70 dont le héros n'avait pas d'arme... notons que notre pacificatrice reste de marbre face aux arguments de John.

John a manifestement un problème avec les "Tavleks" dont il n'arrive jamais à se souvenir du nom et les appelle constamment "Tavloïdes" (trop proche de tabloïde sans doute, journaux à scandales anglais ).

Ensuite il demande à Pilot de créer un "rayon d'attraction" (Pilot connait pas ce truc là...) c'est à dire un "bouclier gravitationnel, de la super glue..." d'après ses explications. Le fameux "rayon d'attraction" ou rayon tracteur "tractor beam en anglais" est une référence à Star Trek.

Le gantelet/stimulant pris par D'Argo est comparé au Cappuccino, servi avec du café serré il est vrai lorsqu'il s'agit d'un vrai...

La grenade/brume fabriquée par Zhaan pour assommer D'Argo est identique à une balle de base-ball. Aussi lorsque qu'Aeryn demande à John s'il saura la lancer il lui répond tout naturellement : "Oui, j'ai grandi en jouant à ca et j'étais doué".

Ici encore nous avons droit aux plans "magiques" de John que tout le monde met en doute. A voir les têtes d'Aeryn ou de Zhaan en apprenant qu'il s'agit du sien, on voit que la confiance règne sur Moya.

En revanche, lorsque qu'Aeryn décide qu'on utiliserait son plan (violent c'est vrai), John se rebelle et cite "Vil Coyote était moins nul contre Bip-Bip".

En arrivant dans la "geôle" de Rygel, John aperçoit d'abord son compagnon de cellule et d'un air surpris et curieux interpelle d'Argo : "et regarde cette créature" (bon c'est vrai elle à les yeux qui clignote rouge...). D'Argo ne comprend pas cet étonnement. Et oui, John aurait-il oublié que dans cet univers il est aussi une créature ! ! !

Plus tard, devant sauver Rygel (ben ouais, Aeryn et d'Argo sont ko) et enfiler le fameux gantelet qui rend super puissant, John cite face au pouvoir de celui-ci : "je vois, le pouvoir de la volonté, tel l'anneau de la "lanterne verte" (comic célèbre).

Suite à cela, John entame une course dans la jungle qui rappelle Steve Austin dans L'homme qui valait 3 milliard.

Enfin, face aux difficultés pour piquer Rygel aux Tavleks, il leur dit que celui-ci est très malade, qu'il a "la varicelle". Quoi de mieux qu'un virus inconnu dans cet univers pour faire peur aux méchants...

Episode très drôle et intéressant car il nous montre les rapports John/Aeryn, un peu difficile au début (ben ouais elle le considère comme une race inférieure). John se raccroche plus que tout à ses souvenirs et références culturels et télévisuels, nous offrant des scènes pittoresques et toujours plus décalées.