Retour au sommaire
Retour de Crais à bord du vaisseau qu'il commandait avant l'arrivée de Scorpius.

On sait qu'il a changé, qu'il s'est rangé au côté de John mais les nouveaux liens établis avec l'équipage de Moya seront-ils assez forts pour qu'il résiste à l'envie de retrouver son rang et les trahisse ?

Il aperçoit, dans le comité d'accueil, une ancienne subalterne, croit sentir un peu de sympathie dans son regard. Il demande qu'elle vienne travailler avec lui au désarmement de Talyn et on apprend alors qu'ils étaient amants. Cela va-t-il faire une différence pour lui ? Croit-il en sa sincérité à elle ? Comment concevoir qu'un pacificateur agisse de la sorte et fraternise avec un traître ? L'aimerait-il au point d'oublier tout sens commun ?

A bord de Talyn, il lui avoue regretter son commandement et regretter surtout de ne pas l'avoir emmenée avec lui. Etonnant ! Comment des sentiments aussi forts ont-ils pu passer inaperçus si longtemps ? Tout le monde le croyait amoureux d'Aeryn mais il se serait consummé d'amour pour le lieutenant Larell ? Ca paraît tout de même bien improbable même si, il faut bien l'admettre, chacun semble trouver les retrouvailles à son goût. L'ardeur dont ils font preuve contraste sensiblement avec la froide attitude d'Aeryn dans des situations similaires.

Mais voilà que le lientenant Larell se montre sous son vrai jour et tente de persuader Crais de négocier avec Scorpius. Va-t-il se laisser tenter ?