Retour au sommaire
Certains se disputent pour des broutilles, certains se battent pour des queues de cerises, sur Moya on se bagarre pour des biscuits.

Et ils n'y vont pas de main morte . Tant qu'à faire autant prouver qui est le plus fort… Ils se frappent, ils s'insultent, ils se volent , ils se piègent et, de temps à autre, ils se goinfrent un peu. Et puis soudain lumière se fait, ce qui n'est pas clair pour tous, le devient peu à peu avec l'aide de l'illuminé de service.

Mais ce qui importe vraiment, c'est peu la raison de leurs actions ou leur comportement, c'est la façon dont il réagissent lorsqu'ils prennent conscience du problème. Dés qu'ils comprennent, bien que toujours sous l'emprise de leur paranoïa, ils se regroupent, cherchent et trouvent une solution. Bancale peut être mais une solution quand même. Plus question de se laisser guider par son instinct, la raison reprend le dessus. En conclusion ; "la "faim" justifie les moyens" , "L'union fait la force", et surtout "Crackers don't matter" ! !

 

Clarté dangereuse


Comment "Crackers don't matter" peut-il devenir "Clarté dangereuse" ? C'est vraiment aberrant. D'accord, lorsqu'on voit l'épisode, on comprend l'origine VF mais tout de même, il y a une marge. Non seulement le titre perd toute sa saveur mais en plus il perd son importance, contrairement aux biscuits.