Retour au sommaire

Ouverture : Discussion entre d'Argo et John sur l'apport technologique de Traltixx : "Génial, encore un de ces mécanos qui vous arnaquent" selon John.

Les galettes de nutriment rapportées par Rygel et Chiana sont des crackers d'après John. En tout cas, ca doit être vachement bon, Aeryn s'en gavent !

Sur l'utilisation de son Farscape One comme test, John déclame à Traltixx : "Un jour, j'ai acheté des couteaux à un mec de la TV. Ils étaient censés coupés l'os, le métal, les godasses, même trouer ma bagnole ou émincer des tomates. Tu sais quoi ? Du bidon !". Là-dessus, Traltixx réponds "Si vous n'avez pas besoin de mes services..." et John enchaine : "Bingo. Le surdoué revient en deuxième semaine". Ah les jeux télévisés...doivent lui manquer !

Pendant l'essai, John fait preuve d'un sens de la dénégation assez développé. Il ne faut pas oublier que son module est le lien avec la terre et que l'exploser équivaudrait à une coupure brutale !

A propos de Traltixx potentionnellement dangeureux et inquiétant Pilot, John affirme "Sauf s'il est du genre Yoda, on peut le maîtriser" ==> Toujours et encore Star Wars !

A Pilot, qui commence à en avoir marre des récriminations de chacun et la jouant discret, John dans un appel au secours "J'en ai marre de jouer les nounous" (auprès de Traltixx, bien sûr).

Alors que la folie a envahi le vaisseau, John s'adressant à Pilot "T'as rien remarqué d'anormal, chapeau-chinois !"

Alors que Crichton joue à l'arbitre entre Chiana et Aeryn, d'Argo fait son entrée. "Retournes dans ta montagne, Brutus !". Là-dessus, Chiana s'enfonce de plus en plus dans sa parano et Crichton réponds : "je m'en bats les noisettes de ce que tu vois !"

John le reconnaît, ils n'ont jamais été très nets mais là ca dépasse les bornes, ils se battent pour des crackers ! ! !

P'tite analyse de l'humain par Pilot : " Je ne peux juger que sur ton exemple. Mais je n'ai jamais vu d'espèce aussi sous-developpée. Parvenez-vous à vivre ne serais-ce qu'un cycle sans vous entre-tuer ?". "On a du mal" réponds John. Puis Pilot rajoute sur sa personne : " Aucun don exceptionnel, intelligence ordinaire, odorat et vue très réduits, un corps et un esprit tout à fait quelconque. Que fais-tu de bien John ?" Réponse : "Regarder le foot !". Et ca continue sur les incompétences de John que les autres lui plaignent !

Aeryn et Rygel veillent sur les crackers et menacent, armes au poing, John qui tente de leur montrer leur folie grandissante. Il se met alors à clâmer "Où est mon esquimau, où est mon esquimau bordel !". La réponse qui tue de Rygel "J'ignore ce qu'est un naisse qui mo". Et John renchérit " T'es sûr Rygel ? Tu veux pas jouer à ce jeu ?" Et il énumére sur un ton mélodique "Bonbons, esquimaux, chocolats glacés, Haagen-dazs, Baskin Robbin.." afin d'éveiller leur sens face à leure propre folie.

Puis il fait face au duo Chiana/D'Argo : "La belle et la bête, ou catwoman peut-être ! Faudrait que je te voie en wonderbra".

Assommé à l'entre-jambe par Chiana, John est face à la balise qui crache son message de Scorpius. Alors qu'il s'adresse à lui, eh oui on n'est plus à une folie près, Scorpius sort de la balise et vient à parler à John. Curieusement il lui parle de son enfance, de souvenirs passés et anciens ! ! En tout cas, l'apparition de Scorpius dans les délires de John durant tout l'épisode est hilarant. Qui l'aurait imaginé parler de nourritures ritales, de pizza en chemise hawaienne ! ! !

Pour coincer d'Argo, John l'attire "Vas-y le poulpe !" et lui montre son arme. D'Argo laisse tomber son épée. "Bon chien" rétorque John.

Après un dur mais victorieux combat pour ligoter tous ses amis "on ira nulle part les enfants, même pas à Disneyland !", John tente de faire comprendre que sa folie lui est propre, bref il est toujours plus ou moins comme cela, mais que la leur l'est beaucoup moins et atteint des proportions inimaginables. Petite démonstration pour illustrer ses propos "Et nous allons étudier .....une nouvelle bagnole, non Traltixx ! ! ! T, R..." Et seul avec des armes, ils s'amusent à faire peur aux autres. "Moi aussi j'ai dijoncté, Scorpius a l'air de sortir d'Hawaii Police d'Etat. Le gros délire !"

Manque de bol : malgré ses facultés pour décerner sa folie, John est sous-developpé aux yeux de tous : son nerf optique est faible. Mais grâce à cette faiblesse, il est le seul à pouvoir éliminer l'intru qui utilise Moya comme lampe de bronzage ! "Les humains sont supérieurs" lance-t-il !

Scène drôlesque : sa préparation au combat est grandiose et chacun y ajoute sa touche personnelle, cape, bouclier, baume de protection solaire, tout y passe.

Final : Dans les moments de folies, chacun s'est lâché en éructant les vérités de chacun (retour sur Pilot à propos de Crichton). Scènes de pardons pour les uns et gène et silence se font voir entre Aeryn et John !

C'est épisode est incontournable ! ! Les crackers y tiennent une grande place. La folie aussi. John n'a jamais été aussi fou et le pire c'est qu'il le fait presque exprès. Une fois encore il sauvera les autres et cela grâce à une chose, les faiblesses de son corps. Quant à Pilot, il peut être impitoyable sans discernement et en dis long sur la race humaine. Mais les autres vallent-ils mieux ? L'apparition de Scorpius n'est pas anondine et présage un futur palpitant... à suivre !