Retour au sommaire
C'est dans ce premier épisode qu'on fait la connaissance des personnages principaux. L'accent est mis sur le comportement étrange de John Crichton, seul personnage humain, et ses capacités limitées.

Chacun y va de sa petite remarque sur son inadaptation :
-  Rygel, en désignant Aeryn toujours en combinaison de combat : "Je n'ai pas plus confiance en toi qu'en cette chose-là".
-  D'Argo (parlant de John) : "Quant à lui, il est une espèce d'attardé mental aux fonctions déficientes. Je m'étonne qu'il ait échappé aux nettoyeurs de cervaux".
-  Aeryn après que John lui ai demandé comment savoir à qui faire confiance : "Tu ne le sais pas. Ca fait partie de tes multiples ignorances".
-  Aeryn à Crais, après que celui-ci ait accusé Crichton d'avoir tué son frère : "Je ne crois pas qu'il soit assez intelligent ni assez courageux pour s'attaquer seul à un patrouilleur."

Les caractéristiques des différentes races sont très appuyées :
-  Bien que Zhaan, la prêtresse delvienne, avoue sans ambage avoir été une anarchiste, elle nous apparaît infiniment sage et expérimentée, connaissant la 4e sensation. On l'aperçoit, nue, en pleine méditation.
-  D'Argo, guerrier luxan, agit avec toute la fougue de son jeune âge : il s'en prend tout de suite à John "Réponds-nous ou meurt !", le frappe avec sa langue, le coince un peu plus tard dans une coursive et le complimente sur son instinct de guerrier : "ça nous sera utile", lui dit-il. Au moment où il est recapturé, il promet à Crais de le tuer. On le voit polissant la lame de son épée Qualta.
-  Rygel, souverain hynérien, est présenté comme l'organisateur, le négociateur, toujours à l'affût d'un marché, d'une alliance à conclure. Il propose tout de suite à Crichton de veiller sur lui : "tu veilleras sur moi plus tard" lui propose-t-il. A plusieurs reprises, on le voit avec des bijoux ou objets qui ne lui appartiennent pas forcément.
-  Aeryn, la pacificatrice, ne sait qu'obéir aux ordres qui sont de ne rien dire et de tout mettre en oeuvre pour ramener les prisonniers évadés. Elle considère Crichton comme une quantité négligeable mais ses réactions l'amènent à prendre partie pour lui et essayer de le défendre. Ceci lui vaudra d'être déclarée 'irréversiblement contaminée'. Quand elle dit qu'elle est née pour veiller sur les prisonniers et que c'est tout ce qu'on lui a appris, John lui répond : "Tu peux faire mieux", jetant un peu plus la confusion dans son esprit.
-  Pilote vit en symbiose et commande Moya, le vaisseau léviathan. Il est prêt à tout pour assurer le bien-être de Moya et lui permettre de rester en liberté, se prêtant de bonne grâce aux manoeuvres de John.
-  Le capitaine Crais est un bon représentant des Pacificateurs, militaires de service dans cette partie de l'univers. Habitué à régner en maître, il ne supporte pas que les fuyards aient pu échapper à son contrôle. Il devient fou furieux en découvrant que John est responsable de la mort de son frère et se jure de le poursuivre sans relâche.

Pour finir, John Crichton nous étonne par son sens de l'adaptation et sa capacité à réagir même aux situations les plus bizarres :
-  Spielberg s'est quand même bien planté. Rencontre du 3e type : quelle blague ! se fait-il la réflexion.
-  Ne bougez plus ou je vous crible de... petits trous de lumière jaune ! assène-t-il aux pacificateurs après s'être emparé d'une de leurs armes.
-  il demande du papier et se met à griffonner sur le sol pour essayer d'utiliser sa théorie et s'enfuir avec Moya.

Cependant, il avoue, s'adressant à son père : "Tu te souviens quand tu m'as demandé si j'avais le trac ?... hé bien, je l'ai maintenant.