Retour au sommaire

L'épisode est centré sur deux axes : la recherche de la perfection et l'envie de rentrer chez soi, plus forte que tout.
-  La recherche de la perfection est illustré de manières diverses. Kornata s'est laissée submerger mais il est trop tard lorsque celle-ci s'en rend compte. Nam Tar, en échangeant sa place de cobaye pour celle de chef de projet, perd toute notion "d'humanité". Sa recherche de la perfection n'est plus qu'un amoncellement de capacités diverses et n'a plus aucune dimension éthique. Aeryn au contraire (à qui la perfection de ses capacités est imposée) la voit comme un amoindrissement car elle a peur d'y perdre sa personnalité profonde. -L'envie de rentrer chez soi plus forte que tout : A ce stade on ne parle plus de nostalgie mais, comme le dit Pilot, d'une motivation profonde. Zhaan, D'Argo et Rygel perdent quasi tout contrôle à l'idée de rentrer chez eux. Ils vont jusqu'à se battre pour décider l'itinéraire de retour. Même Aeryn se laisse tenter par un "chez elle" théorique puisqu'il lui est impossible de retourner chez les Pacificateurs. En découvrant la force de la motivation que l'équipage (excepté Crichton) ressent à l'idée de rentrer, on pense immanquablement à l'instinct migrateur des lemmings, gnous, phoques, ..., qui poussent certains animaux à affronter des conditions dantesques pour arriver à destination.

Dans cet épisode Crichton se démarque par l'ampleur de sa "moralité". Bien qu'il n'ait pas la possibilité de retrouver la Terre, il défend le fait que jamais il ne se comporterait comme l'un des trois autres membres de l'équipage concerné. L'idée-même lui paraît aberrante et ceci confirme les concepts moraux/ethiques qui le guident tout au long des épisodes.

Pour le titre : rien de spécial. C'est dans le ton sans plus.

Au niveau des noms par contre, voici quelques faits révélateurs (enfin j'espère ne pas m'être laissé emporter par mon enthousiasme).

-  Nam Tar est un anagramme de Rat Man (en fait c'est simplement du verlan anglais). Je pense qu'on fait référence d'une part à l'apparence originelle de "Gremlins à dents de rongeurs" de Nam Tar et d'autre part à l'impression peu sympathique qu'il provoque, sans oublier sa générosité très limitée envers autrui (être "rat" à la même signification en vo). De plus, le rat est l'un des animaux de laboratoire les plus proches génétiquement de l'humain (sinon le plus proche).
-  Kornata est également un anagramme : aka tron Aka [1] signifie alias en anglais ; Tron est un personnage/programme du film "TRON". Dans ce film, le héro tente (et réussit) de remplacer un programme tout puissant nommé MasterControl par Tron (un système de sécurité honnête) le seul personnage/programme qui puisse stopper la folie de MasterControl.

[1] also known as